19 Aug 2018

title pic Coup de cÅ“ur pour « Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi » de Jean-Christophe Rufin

Posté par Bérengère Arnal le 7 juillet 2015

« Encore un livre sur le Chemin de Compostelle »  me direz-vous !
Oui mais vraiment pas comme les autres…

Un bijou de récit : l’écriture est limpide, pure, comme une goutte du cristal le plus transparent
une envie de le lire à  haute voix : pour se régaler et régaler l’autre de la précision des mots de cet écrivain académicien au destin incroyable car aussi médecin et diplomate
Certains mots me touchent profondément : « le Chemin est une alchimie du temps sur l’à¢me » ; « je comprenais combien il était utile de tout perdre, pour retrouver l’essentiel » :
Et les éclats de rire sont assurés et nous rassurent : les mots sont percutants, pertinents, et les rires fusent, communicatifs (mémorable passage de l’italien à  la pharmacie page 74).
Alors, je dérange sans cesse mon voisin de lecture, qui m’a pourtant expressément recommandé de lire ce récit mais qui aimerait bien terminer tranquillement son livre même s’il est carrément moins bien que le mien !
Mon attention ne retombe jamais : l’intelligence brillante de l’auteur m’habite tout au long du récit et me propulse à  ses cà´tés, je marche sur le Chemin, moi aussi et mes pieds sont légers !
La joie m’envahit : elle ne me quitte jamais sauf au moment de fermer à  regret cet ouvrage que j’ai dévoré en quelques heures et pas en lecture rapide, je le jure !

J’ai lu un grand nombre de romans de Jean-Christophe Rufin, j’ai adoré certains dont L’Abyssin, Sauver Ispahan, Le Grand CÅ“ur, je les ai lus et relus.
J’ai détesté d’autres qui parlaient trop vrai de la violence humaine, les refermant même avant la fin, ce qui m’est inhabituel.

Là  je me suis régalée, et cette joie, ce bonheur je les dédie à  Laetitia V. qui vient de nous quitter après un combat acharné contre le cancer du sein ; elle était partie seule sur le Chemin ; puis elle s’était séparée de tout pour retrouver l’essentiel.
Elle fut pour ses proches, dont sa sÅ“ur Noà«lle, mon amie de toujours, un exemple inoubliable de courage, d’optimisme et d’abnégation .

Share