11 Dec 2017

title pic Quelques conseils homéopathiques

Posté par Bérengère Arnal le 10 janvier 2012

La pratique de la mammographie peut être suivie de la prise d’une dose de X Ray en 15CH et parfois d’Arnica en 5CH voire en 30CH

– En cas d’image très suspecte, il convient d’ajouter Carcinosinum 7CH[

Souche homéopathique non disponible en France

2 granules matin et soir pendant une semaine et Asteria rubens 5CH, 2 granules matin et soir pendant deux semaines (risque hypothétique d’essaimage des cellules cancéreuses lié à la compression des seins ?)

Magnésium, plantes anxiolytiques, homéopathie anti stress (Ignatia 9CH, Gelsemium 9CH, Passiflora composé, 5 granules), la veille, une heure, une demi-heure avant l’IRM. (même protocole pour préparation à la micro ou à la macrobiopsie en cas d’image suspecte)

*tiré de l’ouvrage Cancer du sein, prévention, accompagnement par les médecines complémentaires. Dr Bérengère Arnal, Martine Laganier, éditions Eyrolles 2010

Pour tenir le coup lors de l’IRM: allongée sur le ventre, dans le « tunnel » dont le fond est ouvert sur la pièce, les seins pendant au travers  de fenêtres prévues pour  l’examen, un casque sur les oreilles à cause du bruit intense à venir pendant 20 à 30mn, il vaut mieux tout de suite fermer les yeux, respirer profondément avec son ventre et visualiser des images positives (les préparer mentalement avant).

Share